( 19 mars, 2012 )

Mensonges & Cachoteries, Partie 4.

Vendredi 9 Mars
Plus qu’un jours ! Enfin. J’ai cru que cette semaine ne finirais jamais.

7h48, je vais chercher ma petite Aurore.

7h53, je sonne chez elle. Dring dring !
Moi – Coucou poulette.
Aurore – Kikou !
Moi – Je voulais te demander, tu vas au bal avec Mattéo ?
Aurore – Je ne sais pas… Pour tout te dire je voudrais bien mais il ne m’a toujours pas demander de l’accompagner.
Moi – Ah mince ! Je suis sur qu’il va le faire t’inquiète pas. Et puis si sa se trouve il a complètement oublier qu’il y avait un bal d’organiser.
Aurore – Mouai. Et toi, tu y vas avec qui ? Avec le mystérieux Benjamin ?
Moi – T’es bête. Je déteste Benjamin, et tu sais bien pourquoi.
Aurore – Mais tu ne voudrais pas en savoir un peu plus sur lui ?
Moi – Non, moins j’en sais sur lui et mieux je me porte !
Aurore – Si tu le dis… Donc tu vas y aller toute seule ?
Moi – Non, je ne vais pas y aller ! De toute façon se bal ne sert à rien.
Aurore – Je suis sur que au fond de toi tu rêves d’y aller avec Clément.
Moi (en rougissant) – Non pas du tout.
Aurore – Laisse tomber tu sais pas mentir, et de toute façon je te connais par cœur alors arrête !
Nous sommes enfin arrivé au bahut.

10h06, dans les couloirs en allant dans la cours pour la pose, je croisa Clément… avec un fille à son bras.
Mon corps resta figer, j’arrêtai immédiatement de penser à quoi que se soit. C’est comme si le temps c’était arrêter un cour instant…
Mais sa ne dura qu’un bref moment car quelqu’un me percuta l’épaule. Et je tomba aussitôt par terre à plat ventre.
Ma tête percuta le sol avec une très grande force et ma cheville resta coincer dans le pied de quelqu’un d’autre, surement celui de mon agresseur.
Quelqu’un me tendis une poignée de main pour me relever. Une fois debout, je repris mes esprits et constata que mon agresseur était BENJAMIN ! J’avais trop mal au crâne pour lui crier après, il m’emmena chez l’infirmière.
Je suis resté chez l’infirmière 1 heure, puis après elle a préféré que je rentre chez moi, donc elle a appeler ma mère.
Je laissa un message sur le répondeur d’Aurore pour la prévenir et surtout pour ne pas quelle s’inquiète !

Lundi il va m’entendre Benjamin !

 

Dimanche 11 Mars
 J’ai passer presque tout mon week-end au lit. J’avais tellement mal au crâne ! Clément a essayé de m’appeler hier mais je n’ai pas répondu, repenser a ce qui c’était passer le vendredi m’étais insupportable… Je n’avais pas reparler à Aurore depuis Vendredi.

15h26, J’appela Aurore.
Aurore – Allo ?
Moi – C’est moi.
Aurore – Ah, comment tu vas ma poule ?
Moi – J’ai mal au crâne mais sinon ça peut aller.
Aurore – Mais comment tu t’es fais ton compte ?
Moi – Je traversais le couloir quand j’ai vu une fille au bras de Clément. Je suis rester figé jusqu’à que Benjamin me percute.
Aurore – Il va m’entendre ce Benjamin ! Il ne pouvait pas regarder ou il marchait ?!
Moi – Il n’a surement pas fais exprès. Et puis, moi je n’avais cas pas me mettre au plein milieu du couloir…
Aurore – Ah non ! Ce n’est pas de ta faute. C’est de sa faute.
Moi – Bon, s’il te plaît on peut changer de sujet ?
Aurore – Désoler. Tu as ressentis quoi quand tu as vu une fille au bras de Clément ?
Moi – De la tristesse. Mes pensées ne sont arrêté nette.
Aurore – Sa confirme ton amour pour lui.
Moi – Oui, je sais merci de me le rappeler. D’ailleurs, il m’a appeler samedi mais je n’ai pas répondu.
Aurore – Bas pourquoi ?
Quelqu’un sonna à ma porte.
Moi – Attends, je te rappelle, il y a quelqu’un qui vient de sonner chez moi ! Kiss
Je raccrocha.
J’ouvris la porte quand je vis…
Clément – Salut.
Moi – Qu’es que tu fais là ?
Clément – Bas je m’inquiétais pour toi !
Moi – Et pourquoi ça ?
Clément – Bas suite à ta chute !
Moi – Ah oui, ça…
Clément – Bas oui, quoi d’autre sinon ?
Moi – Non rien. Bon comme tu le vois, je vais bien !
Clément – Pourquoi tu es si froide avec moi ?
Moi – Je ne suis pas froide avec toi, j’ai juste mal à tête.
Sur cette dernière phrase (mensongère) il me sourit et me dit au revoir.
Je courus vers le téléphone pour rappeler aussitôt Aurore !
Aurore – C’était qui ?
Moi – Clément !
Aurore – NON ? Qu’es qu’y te voulait ?
Moi – Il voulait savoir si j’allais bien après ma chute.
Aurore – Il est venu te voir juste pour sa ?
Moi – Oui.
Aurore – OK.
Moi – Mattéo, t’a demander d’aller au bal avec lui ?
Aurore – Oui, tu avais raison il voulait faire sa bien. Samedi soir, il m’a inviter au restaurant et il m’a demander de l’accompagner au bal.
Moi – Je suis contente pour toi !
Aurore – Merci. Toi, tu ne veux toujours pas y aller ?
Moi – Exact.
Aurore – Tu pourrais y aller avec n’importe quelle garçon pour rendre jaloux Clément…
Moi – Non, c’est puérile.
Aurore – Oui, mais au moins tu pourrais savoir si tes sentiments pour lui son réciproque.
Moi – Oui, c’est sur. Mais il faudrait déjà que un garçon me demande.
Aurore – Sinon, tu peux demander à Simon de te rendre un service en t’accompagnant au bal. Mais surtout dis lui bien que c’est pour rendre jaloux quelqu’un, pour pas qu’il ne se fasse de faux espoirs.
Moi – Tu es une vrai manipulatrice toi !
Aurore – Ahahahahahah.

 

Lundi 12 Mars
Aujourd’hui, c’est férié car il y a bac blanc dans mon lycée.
J’ai décider de voir Simon pour lui demander de m’accompagner au bal…
10h31, texto avec Simon.
Moi – On peut se voir ce matin ? Il faut que je te parle…
Simon – Oui, bien sur. Rien de grave j’espère ?
Moi – Non non, t’inquiète pas. Dans 30 minutes au parc ?
Simon – OK. A tous de suite !
Moi – Kiss.11h03, je suis au parc et Simon est déjà là.
Simon – Coucou miss.
Moi – Salut !
Simon – Alors, alors tu voulais me parler de quoi ?
Moi – Du bal…
Simon – Vas y, je t’écoute.
Moi – Alors voilà. J’aime un garçon qui lui a une copine, enfin je crois, et je voudrais le rendre jaloux en allant avec toi au bal… Je sais, c’est un peu puérile dit comme sa mais bon… Tu accepterais d’aller au bal avec moi ?
Simon (il rougit) – Oui, bien sur ! C’est qui ce mec ?
Moi – Mystère, mystère…
Simon – Ah ah, ton plan est bien tordu n’en pêche !
Moi – C’est Aurore qui en a eu l’idée ! Tu sais l’autre fois, tu ne voulais pas me dire quelque chose ?
Simon – Ah oui c’est vrai. Euh la fille que tu as vu à mon bras c’était ma demi-sœur… Car mon père vient de trouver une nouvelle petite copine. Qui ce trouve que je suis avec une de ses filles en espagnol. Et elle me tenait comme sa car, elle avait mal au pied.
Moi – Simon, tu fais ce que tu veux ! Tu ne me dois pas d’explication. Tu peux sortir avec qui tu veux !
Simon – Oui, mais je ne voulais pas que tu te fasse de fausse idée…
Moi – Mais non t’inquiète pas pour sa !Nous avons passer toute la matinée à parler. Je lui demandait comment sa ce passait chez lui avec ses demi-sœurs et avec sa belle-mère, et lui me posait des questions sur le mystérieux mec qu’on devait rendre jaloux vendredi soir…
Maintenant il faut que j’aille m’acheter une robe de bal avec Aurore ! Pour profiter de ce jour férié j’ai décider de demander à Aurore d’aller cette après-midi en ville.
Moi – On va en ville cette après-midi pour acheter une robe pour le bal ?
Aurore – Tu t’es enfin décider à venir ?
Moi – J’y vais avec Simon. Je vais faire comme tu m’as conseiller !
Aurore – LOL. Si tu veux pour une fois je peux venir te chercher à 14h30 ?
Moi – OK. Kiss
14h56, nous sommes dans le magasins. J’avais enfin trouver LA robe.
Seizième jours.
Il me fallait absolument cette robe… Mais elle était trop cher. Aurore n’ont plus n’avait pas assez d’argent. Même à nous deux il manquait de l’argent. J’étais dépiter, déçu. C’était cette robe qu’il me fallait !
Aurore me tapota l’épaule. Je me retourna pour lui demander ce qu’il se passait et en dirigeant son doigt dehors je compris que Andréa venait d’entrer dans le magasin… Mais à ma grande surprise Andréa n’était pas avec ses toutous habituelles mais avec Simon ! Et oui Simon mon ex, celui avec qui je vais au bal. Avant que je ne reprenne mes esprits ils étaient déjà devant nous.
Simon – Salut les filles.
Aurore – Salut Simon !
Andréa – Comment ça va avec Clément, Andréa ?
Moi – Très bien !
Andréa – Plus besoin de jouer la comédie. Tout le lycée sait qu’il sort avec Camille Granger !
Moi (je l’ignora) – Tu faut quoi ici Simon ?
Andréa – Il est venu m’aider à choisir ma robe !
Moi – Je parlait à Simon, si tu n’avais pas remarquer !
Andréa – Oui, j’avais remarquer.
Simon (s’adressant à Andréa) – Andréa, tu veux bien nous laisser seule un instant, je te rejoins.
Andréa – OK.
Je souria et je vus du coin de l’œil qu’Aurore faisait pareille.
Aurore – Qu’es que tu fais avec elle ?
Simon – Attendez je vais vous expliquez !
Moi – Tu ne sors pas avec elle quand même ?!
Simon (il rougit). Je le connaissait par cœur, sa voulait dire oui.
Moi – Tu n’es pas sérieux là ? Tu sors avec Andréa ?! Tu pouvais sortir avec n’importe qui mais tu as choisis Andréa ?!!
Aurore était bouche-bée.
Moi – Dis quelque chose !
Simon – Oui, je sors avec elle, et alors ? C’est une fille comme les autres !
Moi – Une fille comme les autres ? LOL, c’est un extraterrestre cette fille !
Simon – Ne parle pas d’elle comme sa. Vous la détestées peut-être, mais moi j’ai des sentiments pour elle.S’il vous plaît respectez mes sentiments. Je ne veux pas que notre amitié soit gâcher pour sa !
Andréa nous interrompis. Quand elle sortit de la cabine elle portait MA robe !!!
Moi – Ah non, tu ne peux pas prendre cette robe !
Andréa – Et pourquoi ça ?
Moi – Car c’est MA robe !
Andréa – Ah bon, pourtant je ne vois pas ton nom écris dessus…
Moi – C’est normal je ne l’ai pas encore acheté car je n’ai pas assez d’argent mais je vais revenir l’acheter bientôt!
Andréa – Tu vas devoir acheter une autre robe ! J’achète CETTE robe.
Moi – Tu ne peux pas faire sa ! Simon dit quelque chose.
Simon – Elle achète ce qu’elle veut, et de toute façon tu peux l’acheter toi aussi. Vous pouvez avoir la même robe, ce n’est pas grave !
Andréa repartis dans la cabine pour surement enlever MA robe (la sienne maintenant) et l’acheter…
J’étais furieuse contre Simon et Andréa. Je pouvais pas rester une minute de plus dans le magasin. Je sortis dehors et Aurore me suivit.
Aurore – Tu trouvera une autre robe, t’inquiète pas !
Moi – Mais c’était celle la que je voulais…
Aurore – Mais tu vas en trouver une autre t’inquiète pas.
Sur ces derniers mots, nous sommes rentrées.
Mardi 13 Mars
Ma mère a oublier d’appeler le lycée hier, du coup je dois rester après les cours pour (encore) aider le comité du (foutu) bal !
9h, a peine arriver au lycée monsieur Fourèze (mon principal) me fit venir dans son bureau.
Toc, toc, toc…
Moi – Bonjours monsieur.
Le principal, M Fourèze – Bonjours, asseyez vous s’il vous plait.
Je pris place dans un fauteuil (pas très confortable).
M Fourèze – Ou étiez vous hier après-midi ?
Moi – Chez moi.
M Fourèze – Et pourquoi ça ?
Moi – J’étais malade.
M Fourèze – Pourquoi votre mère ne nous a pas appeler ?
Moi – Ah bon ? Je lui avais dit de vous appeler normalement. Elle a juste du oublier !
M Fourèze – Vous êtes sur de ça ?
Moi – Oui, certaine.
M Fourèze – Admettons que c’est vrai… J’avais autre chose à vous demandez. Pouvez vous ce soir après vos cours aider le comité du bal ?
Moi – Je suppose que je n’ai pas le choix ?
M Fourèze – Exact.
Moi (je parla dans ma barbe) – Ne me posez pas une question alors !
M Fourèze – Pardon ?
Moi – Rien rien.
M Fourèze – Au revoir mademoiselle Beaugré.
Je sortis énerver. Espérons que Benjamin ne sera pas lui aussi au comité du bal ce soir ! Ce serait la goute d’eau qui ferrait déborder le vase.
12h10, après mon cours de philosophie je croisa Aurore dans le couloir. Elle se dirigea dans ma direction… Je me retourna pour voir si quelqu’un qu’elle connaissait était derrière moi mais non personne. Je n’ai pas eu le temps de me re retourner qu’elle était déjà devant moi.
Aurore – On peut parler s’il te plaît ?
Moi – Je n’ai pas le temps, j’ai une robe à aller détruire !
Aurore – Ne fais pas d’ironie s’il te plaît. Je suis trop désoler ! J’aurais du te croire quand tu m’as dis que ce n’était pas toi mais comprends moi aussi. Tu était furieuse contre elle ! Tu aurais penser pareille que moi.
Moi – Pourquoi tu as changer d’avis sur mon compte ?
Aurore – En sport hier après-midi, Andréa à fait tomber ces affaire des son casier et parmi elles, il y avait la robe…
Je partis, je ne voulais pas entendre la suite. Je savais comment sa allais se finir. J’allais lui pardonner mais je voulais d’abord qu’elle patiente un peu… Sadique hein ?
16h, j’ai enfin finis les cours… Mais je dois aller aider le comité du bal malgré mon envie.
Je parcourra la salle du regard je ne voyais pas de Benjamin, Yes enfin une bonne nouvelle ! Mais je m’étais réjouit trop vite…
Benjamin – Tu me cherchais ?
Moi – Non pas du tout !
Benjamin – C’est bon tu peux avouer que tu m’aime !
Moi – Tu peux rêver !
Benjamin – Tu viens de me briser le cœur…
Moi – Ah ah, trop marrant. Bon je suppose que tu ne vas pas m’aider ?
Benjamin – Et bien si. Ah ce propos je suis vraiment désoler pour ne pas t’avoir aider l’autre fois… Mais je devais aller chercher mon frère à l’école. Il a que 7 ans…
Moi – Tu me prends pour une cruche en plus ?
Benjamin – Non ! Je te dis la vérité !
Moi – Ah d’accord désoler. Mais tu sais, tu aurais pu me dire sa au lieu de faire ton gros dur.
Benjamin – Désoler… Bon, on s’y met ?
Moi – OK.
Je pris les guirlandes, des clous et lui, porta l’escabot.
Benjamin – Tu vas avec qui au bal ?
Moi – Personne… Je devais y aller avec un ami mais il on s’est embrouiller…
Benjamin – D’accord…
Moi – Et toi tu vas au bal ?
Benjamin – Non je ne pense pas…
Moi – Ah d’accord…
Benjamin – Tu vas y aller toute seule du coup au bal ?
Moi – Oui…
Benjamin – Tu veux que je t’accompagne ?
Moi – C’est comme tu veux, ne soit pas obliger parce que tu as pitier de moi.
Benjamin – Je n’ai pas pitier de toi ! Sa me fait plaisir. Je viendrais te chercher à 19h chez toi, d’accord ?
Moi – OK.
Il partit.
Je n’en revenais pas, j’allais au bal avec Benjamin ! Le Benjamin que je détestais tant il y a 1 semaine… Choquant, troublant, perturbant !
Rentrer chez moi, je sauta sur mon téléphone fixe pour appeler Aurore.
Aurore – Allo ?
Moi – C’est moi.
Aurore – Tu m’a pardonner ?
Moi – Ah, j’avais oublier ça…
Aurore – Je ne comprends pas ?
Moi – Ben j’avais complètement oublier qu’on était fâcher. Bon bref, on s’en fiche. Il faut trop que je te dise un truc !
Aurore – Ben vas-y !
Moi – Je vais au bal avec Benjamin !
Aurore (en criant) – QUOI ?!
Moi – Et oui…
Je lui expliqua tout les détails. Puis après 1h30 de discussions je raccrocha.
Alala, quelle journée bizarre !
Part théa.
Image de prévisualisation YouTube

17 Commentaires à “ Mensonges & Cachoteries, Partie 4. ” »

  1. BlackNat5937 dit :

    j’aime pas la musique

  2. 4galainfournier2012 dit :

    ok… Bas retire là, écoute… –’

  3. 4galainfournier2012 dit :

    Je suis d’accord avec Bruno. On s’en fiche que tu n’aimes pas la musique ! C’est complètement inutile. Je l’ai juste mis comme sa… Au lieu de commenter la musique commente le texte !

  4. 4galainfournier2012 dit :

    non mais bruno, franchement, si Nathan n’aime pas la musique il a le droit de le dire !

    Anonymous

  5. 4galainfournier2012 dit :

    je trouve cette suite presque excellente, l’histoire commence à me plaire. Le seul truc c’est que le passé simple s’écris « ai » et non « a » à la premiere personne ( je sais que l’on te l’a déjà dis mais bon je le resouligne ^^)
    il me tarde une suite

    Baptiste

  6. 4galainfournier2012 dit :

    C’est bien toi Baptiste ? oulà tout les compliment tu es sur que tu vas bien ? :O Mais merci. :)
    Et oui je sais pour le « ai » mais a chaque fois je trouve que sait mieux qu’avec un « a » :p

  7. 4galainfournier2012 dit :

    c’est pas grave. Ecris vite la suite !

    Baptiste

  8. CLara COrnélia dit :

    Ce groupe de musique, ils étaient pas au grand journal y’a pas longtemps? (rien à voir mais bon… x) ) Sinon, super suite, continue à faire des retournements de situation c’est super! :D

  9. 4galainfournier2012 dit :

    Pourquoi je dirai à Théa que j’aime cette suite si je ne l’aime pas ? Je suis tout sauf focus ( je suis un des premiers à dire ce que je pense directement!). Mais je t’ai fais quoi Bruno ??? pourquoi que des que j’écris un commentaire tu me fais des remarques comme ça ???
    et j’ai juste oublier d’écrire Anonymous c’est tout !

    Anonymous

  10. 4galainfournier2012 dit :

    Je suis tout à fais d’accord ! Les filles s’enervent et se vexent pour un rien ;)

    Baptiste

  11. 4galainfournier2012 dit :

    Les filles ne s’énervent pas pour rien d’abord!!! et ensuite moi aussi je préfère dire je raccrocha que je raccrochai. sinon Théa j’ai hâte de connaître la suite!

    Calixta L.

    • 4galainfournier2012 dit :

      J’adore Calixta —> Les filles ne s’énervent pas pour un rien, d’abord !!!!!!
      Non, non ! On est très calmes ! x)

  12. 4galainfournier2012 dit :

    Des MARSUPILAMIS ??? !!! ah ah ah ! Ah non ! Après les POUTOUPOUS, LES CHIPMUNKS, voici le marsupilami !!!! :D

    Alias Lucie

  13. 4galainfournier2012 dit :

    Merci tout le monde ! Oui Clara, ils sont passer au grand journal. ;)

  14. 4galainfournier2012 dit :

    Je m’en fiche ! Moi j’écris les PoutoupouS ! ;)
    Et personne ne me fera changer d’avis ! :)

  15. Alias Lucie dit :

    Putain mais sérieusement (pour y revenir au texte) mais je sais pas mais on a tellement envie de savoir la suite ! Alors tu vas nous faite cette partie 5 viteuf, miss !!!!!! Parce qu’elle est trop bien ton histoire !!! Tu te met direct à ton clavier, et t’écris t’écris t’écris !!!!! :D
    Faut pas que tu arrête cette petite série ! Sérieux, parce que j’ai passé tout l’après midi à les relires et j’étais comme absorbé par ton histoire !
    Alors tu écris écris écris écris écris écris écris écris !!!!!!!!
    Et fait un test aussi, et fais encore la partie 6 et refais des test et refais une nouvelle série … etc ! (Je déconne, reste sur la partie 5) mais écriiiiiis ! Que je puisse la dévorer

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|