( 2 juillet, 2012 )

Bonnes vacances !!!

J’espère que vous allez tous profitez de ces deux beaux mois de vacances, et que tout se passera bien pour tout le monde ! 
Et ceux qui attrapent la crève (si, je vous assure que ça peut arriver) bah je leur souhaite bon courage, parce qu’être malade pendant les vacances, c’est de la merde … Heu pardon : c’est nul ! :)  
Voilà, juste un petit message, en espérant que je vous reverrais tous l’année prochaine !
Sur ce, BONNE VACANCES LES P’TITS ADMIN’S !!!! <3

Alias Lucie  

 

 

 

 

 

( 13 juin, 2012 )

question n°8

Pour ou contre l’autorisation du téléphone portable pendant les récréations?

( 7 avril, 2012 )

Mensonges & Cachoteries, Dernière partie.

Le matin du Vendredi 16 Mars (Jour-J!)

Ce matin là je n’avais pas envie de me réveiller. J’avais tellement bien dormis…
9h23.
Clément (m’embrassa sur la joue et me chuchota à l’oreille) – Réveille toi miss.
Moi – hum hum.
9h26.
Clément (il commença à me chatouiller) – Allez hop hop. Réveille toi.
Moi – Arrête Clément ! Ah ah ah.
Clément – Bon on fait quoi aujourd’hui ?
Moi – Dodo ?
Clément – Bien essayer !
Moi – Déjà on pourrait commencer par aller prendre un café.
Clément – J’ai plus de café.
Moi – On a cas allez en acheter !
Clément – OK, habille toi et on y va.
Moi – OK.
J’allai me changer dans la salle de bain.
10h19, nous sommes dans un Cofeeshop.
Moi (en m’adressant au serveur) – Un jus d’orange s’il vous plait.
Clément (en s’adressant au serveur) – Et moi un café. Merci !
Moi – Alors comment ça va avec Camille ?
Clément (il rougit) – On a rompu.
Moi – Ah bon ? Pourquoi ?
Clément – C’est moi qui ai casser car je ne l’aimais pas vraiment…
Il me regarda droit dans les yeux… Je détourna le regard.
Moi – Du coup tu ne vas pas au bal ?
Clément – Si je pense que j’irais quand même !
Moi – Euh Clément y a Camille qui est en train de se diriger vers nous !
Il se retourna. Se leva et l’intercepta. Et l’emmena a quelques mètres de notre table. Je tendu mon oreille pour essayer d’écouter :
Clément – Qu’es que tu fais la ?!
Camille – Je prends un café. Mais je t’ai vu avec ta pouf alors je viens vous faire un petit coucou.
Clément – Tu ne la traite pas de pouf !
Camille – Sinon quoi ?!
Il ne répondit pas.
Camille se dirigea vers moi.
Camille – Je te félicite Clément ma larguer car il t’aime toi !
Je resta muette.
Clément – Bon va t’en Camille !
Moi – Je crois que je vais vous laisser…
Clément – Mais non reste c’est a elle de partir.
Moi – Non, c’est bon. Au revoir !
Je partis précipitamment.
Je sortis du café quand je me rappela que j’avais laisser quelques affaires chez Clément…
Et mince.
Je re rentra dans le Cofeeshop et vit Camille et Clément s’embrasser…
Je resta outrée. Et bien ce n’était pas totalement finis entre eux ! Je partis en courant.
Clément me vis et me poursuivis.
Clément (essoufflé) – Attends ce n’est pas ce que tu crois.
Moi – Tu n’as pas de compte à me rendre. Si tu pouvais juste me prêter tes clés pour que j’aille récupérer mes affaires chez toi.
Clément – Ah oui. Tiens !
Moi – Quand j’aurais finis je les laisserais sous le paillasson ?
Clément – Oui.
Moi – OK salut.
Clément – On est pas fâchés hein ?
Moi – Ben non.
Je répondit cela mais mon cœur pensait le contraire. Mais pourquoi avait il embrasser Camille ?! Je croyais qu’il ne l’aimait pas vraiment ? Qu’es qu’il voulait dire par « ce n’est pas ce que tu crois ? » Elle était peut-être en train de s’étouffer ? Ou il est peut-être tomber… Je dis n’importe quoi. C’est juste impossible. Il faut que j’arrête de lui trouver des excuses. Et de toute manière il fait ce qu’il veut ! Grrr, je déteste les garçons.
Rentrer chez moi je sauta sur le téléphone pour tous raconter à Aurore.
Aurore – Allo ?
Moi – Je te réveille ?
Aurore – Non non !
Je lui raconta ce qui c’était passer.
Aurore – Oh le salaud ! Il a pas fais sa quand même ! Si je le croise il va m’entendre.
Ashley – Non surtout pas. Bon changeons de sujet. Tu veux venir chez moi vers 16h pour qu’on se prépare ensemble pour ce foutu bal ?
Aurore – Oui bien sur. Et ce n’est pas un « foutu » bal ! Je suis sur que tu vas bien t’amuser avec Benjamin… ah ah ah
Moi – Gné, t’es bête.
Aurore – Réaliste ma chère !
Moi – Ouais ouais, c’est sa. Bon a tout a l’heure ! Et ne soit pas en retard.
Aurore – Je ne suis jamais en retard !
Moi – Laisse moi rire.
Aurore – N’importe quoi. Bon bisous
Moi – Kiss
Je raccrocha.

Vendredi après-midi du 16 Mars (J-J)

14h22, j’étais devant la télé et je décida d’aller chercher mon portable. Je monta à l’étage pour aller voir si il n’était pas dans ma chambre, je jeta un coup d’œil sous mon oreiller, rien. Sur mon bureau ? Non plus. Je décida d’appeler mon téléphone portable avec l’aide de mon fixe.
Après quelques instants quelqu’un décrocha :
Moi – Allo ?
Inconnu – Euh bonjours.
Moi – C’est qui ?
Inconnu – Clément.
Moi – Quoi ?!
Clément – Oui, tu as oublier ton portable chez moi.
Moi – Tu pouvais pas me prévenir avant ?
Clément – J’ai oublier.
Moi – Bon, je peux passer vers quelle heure chez toi pour le récupérer ?
Clément – Je peux te l’apporter si tu veux.
Moi – Je ne préfère pas…
Clément – Allez j’insiste !
Moi – Passe avant 16h alors. Au revoir

Clément – Attends !
Moi – Quoi ?
Clément – Tu sais ce matin, se n’est pas ce que tu as cru voir.
Moi – On en a déjà parler je m’en fiche.
Clément – Mais pas moi. Ashley, tu ne l’as peut-être pas remarquer mais…
Moi – Mais quoi ?
Clément – Je ne peux pas te le dire au téléphone.
Moi – Bon, au revoir.
Je raccrocha.

15h45, Clément n’était toujours pas venu.
16h, Aurore vient d’arriver.
Aurore – Je t’ai appeler 100 fois sur ton portable !
Moi – Ah désoler. C’est Clément qui a mon téléphone.
Aurore – Pourquoi ?
Moi – Je l’ai oublier chez lui. Il devait me le rapporter avant que tu arrive mais il n’est toujours pas venu.
Aurore – Bizarre il est toujours a l’heure normalement!
Moi – Il doit être avec sa pouf.
Aurore – Elle s’appelle Camille.
Moi – On s’en fou !

Aurore – Il te le rendra surement se soir.
Moi – Mouai. Bon on se prépare ?
Aurore – Oui. J’ai pris mon fer à boucler !
Moi – Et moi à lisser!
Aurore – Cool !
Je lui lissa les cheveux et elle me boucla les cheveux.
17h38, Clément n’est toujours pas venu…
Moi – Il faudrait peut-être que j’appelle ?
Aurore – Tu ne peux pas attendre se soir ?
Moi – Si sa se trouve il lui ai arriver quelque chose !
Aurore – N’importe quoi. Bon, appelle le si sa peut te rassurer mais bon je doute qu’il réponde.
Je descendis prendre le fixe.
Tut, tut, tut, tut…
Inconnu – Allo ?
Moi – Bonjours, je pourrais parler à Clément s’il vous plaît.
Inconnu – Non. Je crois que vous vous êtes tromper de numéros !
Moi – Ah d’accord au revoir.
Bon, je me suis peut-être tromper de numéros. Je réessaya !
Tut, tut, tut…
Inconnu – Oui ?
Moi – Je pourrais parler à Clément s’il vous plaît ?
Inconnu – Je vous ai déjà dit qu’il n’y avait pas de Clément ici !
Je raccrocha.
Bizarre, il m’aurait donner un faux numéros ? Il a peut-être changer. Bon je vais l’appeler sur son portable et si sa ne marche toujours pas j’appellerais sur mon portable.
Tut, tut, tut, tut…
Personne ne répond. Bon je vais appeler mon portable !
Tut, tut, tut, tut…
Toujours personne. Bon, bas je vais devoir attendre se soir.
Aurore – Alors ?
Moi – Personne ne m’a répondu.
Aurore – C’est qui qui avait raison ?
Moi (tout bas) – Toi…
Aurore – J’ai pas bien entendu ? Qui ?
Moi – TOI !
Aurore – J’adore t’entendre dire sa.
Moi – Gnagnagna ! Tu es sadique.
Aurore – Je sais !
Vendredi soir du 16 Mars (J-J)

19h20, Clément n’est pas venu me rendre mon portable.
Et Benjamin est en retard !
Bon… Je vais faire un petit tour sur l’ordinateur.
Quoi ? Sur ma page d’accueil de facebook il y a marqué que « Camille est célibataire » ! YEEEEEEES
Quelqu’un sonna a ma porte, surement Benjamin.
J’ouvris la porte et vis… Benjamin.
Moi – Tu es en retard !
Il se pencha vers moi et m’embrassa sur la joue.
Benjamin – Désoler, j’ai eu un petit problème.
Moi – Du genre ?
Benjamin – Panne d’essence.
Moi – Ahahah d’accord. Ceci explique cela ! (Je pris ces mains et les retourna pour observer l’essence sur ces mains).
Benjamin (un peu gêné) – Ou est la salle de bain ?
Moi – Au fond à droite !
Benjamin – Merci.
Avant de partir se laver les mains il me regarda de la tête au pied et ajouta,
Benjamin – Tu es magnifique !
Moi – Tu n’es pas mal dans ton genre.
Benjamin – Ahahah, c’est un compliment ?
Moi (en souriant) – Oui.
Benjamin – Ben merci alors !
Il alla se laver les mains.
Pendant qu’il était dans la salle de bain quelqu’un frappa à ma porte. Qui c’était ?!
J’ouvris la porte et vus Aurore et Mattéo paniqués comme si il avait vu un fantôme. Aurore pris la parole après quelques secondes de silence.
Aurore – Ashley, Clément est à l’hôpital.
Moi (sous le choque) – Quoi ? Mais qu’es qu’il lui est arrivé ?
Aurore – Il s’est fait renverser, je suis vraiment désoler. Allez vient, il est à l’hôpital Saint-André.
Je m’effondra par terre.
Benjamin sortis de la salle de bain et s’approcha de nous.
Benjamin – Qu’es qui ce passe ?
Mattéo – Clément est à l’hôpital !
Aurore me pris dans ses bras pour essayer de me réconforter mais sa ne marcha pas. Elle me pris par la main pour m’emmener jusqu’à la voiture pour se mettre en route. Benjamin nous suivis ainsi que Mattéo.
19h52, J’en étais sur qu’il lui était arrivé quelque chose. Il serait venu me rapporter mon portable sinon…
Moi (en sanglot) – Je te l’avais dis que ce n’était pas normal.
Aurore – Oui, je sais. Je suis désoler de pas t’avoir cru. Mais reconnais que c’est quand même une histoire de fou ! Il avait une chance sur 1 million de se faire renverser…
Moi (je commençais petit à petit à arrêter de pleurer) – Comment tu l’as su qu’il c’était fais renverser ?
Aurore – Ça mère m’a appeler car Clément lui avait dis de m’appeler pour te prévenir vu que tu n’avais pas ton portable.
Moi – Ah bon ?
Aurore – Ben oui, tu sais très bien qu’il tient énormément à toi !
Moi – Mais moins que à Camille…
Aurore – Moi, j’en suis pas si sur.
Je ne répondis pas.
20h01, nous sommes enfin arrivés à l’hôpital.
A peine franchis les portes d’entrée, je sentis cette froideur que ce bâtiment dégageait. Je traversa un long couloir, froid, glacial et sombre. De chaque côté, ce trouvait des proches de victime qui espérait revoir leurs sœur, leurs mère, leurs père, leurs amis… Et aujourd’hui, ce vendredi 16 Mars j’allais faire comme eux ; Attendre, en pensant à lui et en me remémorant tout nos souvenirs pour essayer de me raccrocher à un infime espoir qu’il aille bien. Tout ce que je voulais à cette instant présent, c’était de le revoir sourire une dernière fois. Juste une fois, c’était ce que je voulais le plus au monde, revoir son magnifique sourire ravageur avec ses petites pommettes.
Je regarda toute la salle pour voir si il n’y avait pas les parents de Clément, mais non. Ils n’étaient pas la.
Mattéo, Benjamin et Aurore sont allés s’asseoir.
Moi je préféra aller demander des renseignements à une infirmière.
Moi – Bonjours, est ce que je peux voir Clément Martin ?
L’infirmière – Vous êtes de la famille ?
Moi – Non, je suis une amie.
L’infirmière – Et bien je suis désoler mais vous ne pouvez pas le voir pour l’instant, c’est que la famille qui à le droit de le voir pour le moment.
Moi – Ah d’accord, juste vous pouvez pas me dire si il va bien ?
L’infirmière – Si bien sur, alors il c’est réveiller y a 1 heure. Il a eu beaucoup de chance car il n’a aucune séquelle.
Moi – D’accord, merci. Et je pourrais le voir quand ?
L’infirmière – Je ne peux pas vous dire exactement pour l’instant, mais si vous voulez je viendrais vous prévenir.
Moi – Merci.
Je partis rejoindre Mattéo, Benjamin et Aurore pour m’asseoir à mon tour.
21h07.
Moi – Vous savez, vous pouvez aller au bal ! Vous n’êtes pas obliger de restez !
Benjamin – Moi sa ne me dérange pas de restez.
Moi – Et vous deux ? Vous pouvez aller au bal, car de toute façon on peut pas le voir pour le moment donc allez y.
Mattéo – Et puis quoi encore, on va pas te laisser seule !
Benjamin – Complètement d’accord avec Mattéo.
Moi – Vous êtes sur ?Aurore – Absolument, et de toute manière Clément est plus important qu’un minable bal.
Moi – Vous êtes adorable !
Mattéo – Bon je vais prendre un truc à la cafétéria, quelqu’un veut quelque chose ?
Aurore – Un café please.
Benjamin – Attends je viens avec toi.
Moi – Un jus d’orange pour moi, merci.
Mattéo – Sa roule.
Ils sont partis.
Moi – Il faudrait peut-être que je préviennes mes parents ?
Aurore – Ouai.
Moi – Tu me prêtes ton téléphone ?
Aurore – Oui, pas de problème, tiens.
Elle me le tendu et je le pris.
Ma mère – Allo ?
Moi – C’est moi maman, Ashley.
Ma mère – Ah coucou ma puce. Qu’es qu’il y a ?
Moi – Avant de partir au bal avec Benjamin, Aurore et Mattéo m’ont prévenus que Clément c’était fais renverser. Donc là on est tous à l’hôpital.
Ma mère – Quoi ? J’arrive tout de suite, vous êtes à quel hôpital ?
Moi – Non, c’est bon maman ! C’était juste pour te prévenir que je resterais surement la nuit à l’hôpital.
Ma mère – D’accord, c’est gentil. Comment il va Clément ?
Moi – Une infirmière ma dit qu’il avait eu beaucoup de chance car il n’a aucune séquelle et qu’il s’est réveiller il y a 1 heure.
Ma mère – Ah, ben temps mieux. Bon, si tu as besoin de quoi que ce soit, appelle moi et j’arriverais aussitôt.
Moi – T’inquiète pas, je sais.
Ma mère – Bisous ma puce, courage, je t’aime !
Moi – Merci, Kiss.
Je raccrocha et je rendu son téléphone à Aurore.
Aurore – Elle a dit quoi ta mère ?
Moi – Euh elle m’a demander comment il allait.
Aurore – OK.
23h12, sa fait 2 heures qu’on attends !
L’infirmière venait enfin nous prévenir qu’on pouvait le voir.
Aurore – Vas y toute seule, on t’attends ici.
Moi – Merci.
Je me précipita dans sa chambre impatiente de le voir, de sentir son odeur, sa présence.
Je frappa à la porte et une voix de femme me dis d’entrer.
Quand je m’avança dans la pièce je vis, Camille assise à coter de Clément, en lui tenant la main.
Je sortis aussitôt de la chambre.
En courant, je me précipita à aller au toilette pour pleurer.
2 minutes plus tard, je décida de sécher mes larmes et de partir.
Moi – Venez on s’en va !
Aurore – Qu’es qu’y ce passe ?
Elle m’emmena au toilette pour qu’on parle seule à seule.
Elle me regardait dans les yeux tandis que moi je détournait son regard.
Moi – Rien.
Aurore – Ne me mens pas à moi.
Je m’effondra en pleure.
Elle me pris dans ses bras et on s’essaya.
Aurore – Qu’es qu’y c’est passer ?
Moi (en pleurant) – Camille était dans sa chambre…
Elle se tue.
Moi (en pleurant) – Bon, allez vient on s’en va, qu’il reste avec sa pouffiasse !
Aurore – Mais non, ne dis pas ça. Si sa se trouve il y a une explication à tout ça.
Moi (en pleurant) – Ah ouai et quoi donc ?
Aurore – J’en sais rien, demande à Clément. Et puis ne tire pas des conclusions hâtives !
Moi – Et pourquoi elle elle a eu le droit de rentrer, car à se que je sache elle n’est pas de la même famille que Clément !
Aurore – Demande lui !
Moi – Si sa se trouve il n’a même pas envie de me voir.
Aurore – Tu te fais des films là ! Si il ne voulait pas te voir il n’aurait pas demander à sa mère de m’appeler pour te prévenir alors maintenant tu vas le voir !
Avant qu’on puisse sortir, on vit Camille rentrer dans les toilettes…
Elle me fusilla du regard et je fis pareille.
Aurore me laissa aller seule voir Clément.
Je frappa à sa porte.
Clément – Entrez !
Il était réveillez. Il avait une salle mine, il était tout blanc comme un cachet d’aspirine. J’avais l’impression que sa faisait des siècles que je ne l’avais pas vu , pourtant je l’avais vu le matin même. Quand il me vu rentrer dans la pièce il sourit. Son merveilleux sourire ravageur que j’espérais tant revoir, et bien mon vœux le plus cher était exaucer.
Je pris une chaise et j’allai m’asseoir à coter de lui.
Clément (en souriant) – Tu en as mis du temps.
Je lui pris la main.
Moi – Je ne voulais pas te déranger avec ta chère petite copine…
Il ne répondit pas.
Un silence se fit entendre.
Clément – Tu sais c’est finis entre elle et moi ! Complètement finis.
Moi – Pourquoi elle était là alors ?
Clément – Car elle était là quand je me suis fait renverser !
Moi – Il c’est passer quoi exactement ?
Clément – Après que tu m’as appeler, je suis partis directement de chez moi pour aller te rendre ton téléphone et sur le chemin je croisa Camille, on s’engueula car elle disait qu’elle m’aimait toujours et moi je lui ai dis que c’était définitivement finis après je détourna mon regard et je ne vu pas qu’une voiture arrivait, et elle m’a renverser.
Moi (je baissa la tête honteuse) – Si seulement je n’avais pas oublier mon portable rien de tout sa ne serait arriver.
Clément (il me remonta la tête avec l’aide de sa main) – Ne dis pas sa, ce n’est pas de ta faute. C’est ma faute, j’aurais du regarder avant de traverser !
Moi – C’est la faute de la voiture aussi…
On se regarda droit dans les yeux.
Clément – Tu sais le truc que je voulais te dire c’est que je t’…
Je le stoppa aussitôt m’approcha de lui et je l’embrassa.
Clément (en chuchotant) – Je t’aime.

FIN.
( 21 mars, 2012 )

Test (3)

Evenement : Madame Rollot fait une grande distribution de gâteaux de Noël, le jour d’un contrôle. Elle fit une crise cardiaque deux minutes après !!
Le débat des élèves :

Mme Rollot – Tenez ! Calixta, tu as oublié d’en prendre un ! Et prenez des Mars, des Twixs. Guillaume !! Repose ça tout de suite !
Calixta – Merci, madame. Mais dans le recto verso de votre contrôle, il y a une erreur, vous avez écrit : Das, alors que c’est Die !
Mme Rollot – Ah oui ! Vous avez entendu, les autres ! Vous rectifiez, sur la fiche n°2 ! Il faut mettre Die, et non Das ! Et surtout, quand on y pense : bon appétit à tous, hein ?
Tout le monde – Merci, madame. A vous aussi !
Mme Rollot – H… Ha ! … !
(BOUM)
Tout le monde – Madame Rollot ??? Eh ! Vous allez bien ??
Mme Rollot – Argh… !
Calixta – Vous arrivez à vous relever, madame ?? … Madame  !
Bilel – .. Pfr’ !
Baptiste – Heu… ! Devrais-je rire.. Ou pas ?
Eloise – Bah j’en sais rien, moi ! Mais, elle nous fait quoi, là ? Elle s’est étouffée avec un biscuit ?
Guillaume – On dirait une crise d’épilepsie !
Baptiste – Oho, putain !
Nathan – On va chercher l’infirmière ou on la laisse crever ?
Matthieu – Aaah ! Elle bave partout… !
Tout le monde – Beuh ! – Attendez, je veux la voir ! – Je veux prendre des photos ! – Ah ! Le monstre !!!
Clément – Ah ah ah ! Regardez la belle photo ! Je vais la mettre sur Facebook !
Marianne – Arrête, ça se fait pas, vas-y !
Emma – Bah comme ça on pourra parler tranquillement !
Matthieu – Elle a beau baver, elle ne bouge plus.. !
Tout le monde – Aaaaah ! Le rêêêêve !!!!
Mattias – Elle est tombé en plein le milieu de la classe, on devrait la mettre sur le côté, et lui faire du bouche-à-bouche !
Tout le monde – Heu… ! – je vais allez boire un verre d’eau … – Heu moi aussi, je dois faire mon truc d’anglais – Ah, moi je continue mon contrôle! – Je ne suis pas libre pour l’instant !
Mattias – Bon, ça va, je déconnais !
Louis – Ah Bilel ! Il dessine au tableau !!!
Baptiste – Les gâteaux sont empoisonnés ?
Calixta – Oh bah j’en mange plus si c’est pour me retrouver dans le même état que Madame Rollot, hein ?
Baptiste – Oh, ce serait marrant !
Calixta – Mais… TA GUEULE, BAPTISTE ! JE VAIS TE FAIRE BOUFFER CES GÂTEAUX MOI !
Baptiste – Essaye, un peu !
Matthieu – Bon, qui veut la bouger.. ?
Louis – Moi je préfère lui donner des coups de pieds, ce serait marrant, on va voir ces réflexes !
Nathan – Ou alors on l’asperge d’eau pour savoir si elle se réveille ?
Guillaume – Oh mais non, au pire on s’en fout, on discute, on fait n’importe quoi sur le tableau, on… ON LUI DESSINE SUR LA GUEULE !
Calixta – Oh, non… Vous êtes sadiques !!!
Nicolaï – On l’enferme dans les toilettes ?
Mattias – Ah bah c’est toi qui la transporte, alors !
Eugénie – Mais on s’en fout, on vous dis ! Eh ! On va fouiller dans son bureau !
Baptiste – Ah ! Bilel ? Tu as eu 14,5 à l’autre contrôle de la semaine dernière !
Louis – Et moi ? Et moi j’ai eu combien ?
Baptiste – … heu ! Attends ! Ah.. Louis ! Tu as 14 !
Eloise – Donne moi la mienne !
Baptiste – Alors… Eloise, Eloise… Ah ! Fort-Pallier, Eloise ! T’as eu 15,5 !
Matthieu – Et moi ?
Baptiste – Heu… Attends, alors ! Elle doit être tout en bas.. Ah non ! J’suis con ! Elle est là ! T’as 17 !
Matthieu – YES !
Margot – Moi j’ai eu combien ?
Eugénie – Passe moi un peu le boulot ! T’as… Tu as…. 17,75 !!!
Margot – Ouais !!
Clément – Ah ! La prof à bougée !
Tout le monde – Merde !! – Reposez tout ! – Mettez-vous tous à vos tables !! – Bougez vous le cul, putain ! – Rangez les copies ! – Faisaient semblant d’écrire !
Nathan – Désolé, mais ça fait genre qu’on en avaient rien à foutre qu’elle est fait une crise cardiaque, hein?
Nicolaï – Oh, bah on s’en fout elle le mérite pas !
Alix – Eh ! Elle a bouger sa jambe !
Marianne – Vous ferez mieux de vous écartez !
Selma – … Que quelqu’un lui donne des baffes !
Mathilde – On va pas la réveiller, elle est très bien en train de dormir !
Emma – Heu. Marie ? Tu fais quoi, là ?
Marie – Bah, je vais chercher l’infirmière !
Tout le monde – MAIS NON !! FAIS PAS ÇA !!
Calixta – Mais laisse-la par terre, va chercher personne !
Marie – Mais si ça se trouve, elle est vraiment morte, hein ?
Mathilde – Mais elle a bougé !! Donc elle peut pas être morte !
Baptiste – On va lui faire remanger un de ses gâteaux, pour voir…
Louis – Qui lui ouvre la bouche ?
Bilel – Compte pas sur moi !
Matthieu – Je.. Je corrige ma copie donc je suis pas libre, hein???
Calixta – Heu, moi c’est bon, personnellement, je ne veux pas trop touché.. La prof !
Nathan – Moi, je vais.. Heu je crois que j’ai oublié ma veste en bas !
Guillaume – Oh bah tu t’y colles !
Margot – Oh ! Un oiseau  !
Eugénie – Heu.. Oui, Margot !
Margot – (Chuchotement) Ta gueule, je fais la désintéressée… Je veux pas lui ouvrir la bouche, moi !
Bilel – Je peux pas ! Je dessine !
Emma/Eloise – Heu oui ! – Un sac rouge ! – Comment ??? – Genre en cuir, trop beau !! – Oh, et tu l’apportes demain, hein? – Bien sûr !
Mattias – Beurk ! Je le fais pas moi, bah Louis, tu t’es proposé, tu le fais  !
Louis – Eh  ! Je me suis pas proposé !
Guillaume  - C’est toi qui a eu l’idée !
Louis – Mais c’était pas une idée !
Selma – Honnêtement ! C’est pas la mort !
Baptiste – Bah, fais-le ! Tu vas voir si c’est pas la mort !
Mathilde – Bonne chance, hein ?
Selma – Mais ça va, je vais pas mourir !
Tout le monde – Baaaaah… Comment te dire que si, sans t’effrayer ?
Selma – Heu, je veux pas trop le faire finalement !
(SONNERIE)
Tout le monde – Bon, Mme Rollot, on vous abandonne hein? On a des cours, là !  - Portez-vous bien ! – Et essayer d’arrêter de baver, c’est très impoli ! – Et dès que vous vous réveillerez, vous corrigerez nos contrôles, hein?  - On a tricher, mais on s’en fout, d’accord ? – Faites comme si vous n’avez rien vu ! – Et réveillez vous vite, hein ? – Ah ! Eh ! Vous ! Vous avez cours avec Madame Rollot ? – Ah… Heu ! Oui ! Bah essayer de la faire revenir à la vie , hein ? – QUOI ? – Nous avons fait tout ce que nous avons pu pendant une heure ! – Mais pourquoi vous n’avez pas appeler l’infirm… – Ah pas de question ! Nous avons été heureux de l’avoir connu ! – (Chuchotement) heu, je crois pas, non… !

Et vous ? Vous êtes pour ou contre que Madame Rollot se réveille ?

Alias Lucie

( 13 mars, 2012 )

Mensonges & Cachoteries, Partie 3.

Vendredi 2 Mars
 J’ai penser à Clément toute la nuit… J’en suis arriver à la conclusion qu’il fallait que j’appelle ma meilleure amie pour quelle m’aide à comprendre ce qui se passe dans ma tête.
11h39.
Aurore – Allo poulette ?
Moi – Il faut vraiment que je te parle !
Aurore – Bas si tu veux on peut se voir cette après-midi !
Moi – Ah oui, se serais vraiment super.
Aurore – Même si tu veux on peut aller manger au Macdonald ce midi?
Moi – OK, j’arrive tous de suite chez toi.
Aurore – A tous de suite !
Sur le chemin je croisa Simon… avec une fille que je ne connaissais pas. Il se tenait la main, mais quand Simon me vu il lui lâcha la main aussitôt.
Simon – Hey, Ashley !
Moi – Ah, salut.
Simon – Comment tu vas ? Ça fait longtemps ! TROP longtemps !
Moi – Oui oui, tu nous présentes pas ?
Simon – Ashley voici Mathilde, Mathilde voici Ashley. Mathilde est en cours d’espagnol avec moi.
Moi – Ah d’accord, bon je suis désoler je dois y aller.
Simon – D’accord, juste demain tu veux pas qu’on se fasse un truc ?
Moi – Euh, je sais pas. Je te tiendrais au courant par SMS !
Simon – OK, A+
11h54, je suis chez Au’.
Moi – Coucou poulette.
Au’ – Kikoo !
Moi – Bon, on y va ? J’ai trop faim.
Au’ – C’est partis !
12h11, nous sommes au Macdonald et nous avons déjà commander.
Au’ – Bon alors, qu’es qu’y ne va pas ?
Moi – Je n’arrête pas de penser à Clément depuis la fête.
Au’ – Hein ? Qu’es qu’y c’est passer à la fête ?
Je n’avais encore rien dis à Aurore…
Moi – On s’est embrasser.
Au’ – WHAT ?!
Moi – Et depuis sa il y avait un froid entre nous, il n’arrêtait pas de m’envoyer des SMS mais je n’y répondais pas jusqu’à hier. Je lui ai dis de venir au parc pour parler.
Au’ – Et qu’es qu’y c’est passer ?
Moi – Il m’a dis qu’il regrettait ce qu’y c’était passer et qu’il ne voulait pas gâcher notre amitié pour ce baiser.
Au’ – Et tu ne penses pas la même chose ?
Moi – Au début si, mais maintenant je me pose des questions ! Et si on c’était embrasser pour de bonne raison et non parce qu’on était bourrer ?
Au’ – Je ne sais pas quoi te dire.
Moi – Et moi je ne sais pas quoi penser…
Au’ – Il faut que tu lui dises se que tu penses.
Moi – Tu as peut-être raison.
Au’ – Ma pauvre.
Moi – Bref, changeons de sujet ! Et toi avec Mattéo ?
Au’ – C’est vraiment super ! Merci de m’avoir ouvert les yeux. Il est vraiment gentil avec moi. On s’est presque vu tout les jours depuis lundi.
Moi – Tant mieux, tu le mérites !
Au’ – Je t’aime ma poule.
Moi – Moi aussi. Oh au faite, en venant te chercher j’ai croiser Simon avec une fille, il se tenait la main mais quand il m’a vu il lui à lâcher la main aussitôt…
Au’ – C’est qui cette fille ?
Moi – Une certaine Mathilde, il est avec elle en espagnol.
Au’ – C’est quoi son nom de famille ?
Moi – J’en sais rien !
Au’ – Tu étais jalouse ?
Moi – Non pas du tout !
Au’ – Ah cool alors ! Tu l’a complètement oublier.
Moi – Oui, mais pas lui apparemment !
Au’ – Pourquoi tu dis ça ?
Moi – Il veut me voir demain.
Au’ – Ah, bas il veut peut-être te dire qu’il à rencontrer une fille et qu’il sort avec elle.
Moi – Oui, mais pourquoi il me le dirait ? Je m’en fiche il fait ce qu’il veut !
Au’ – Bas il veut peut-être te prévenir car quand vous vous êtes quitter vous étiez en mauvais termes… Et peut-être qu’il veut que vous restiez ami !
Moi – Mouai, on verra bien.
Après qu’on est finis de manger, on est allé chez elle regarder un film.
17h44, je suis chez moi. Texto avec Simon.
Moi – Demain, tu veux qu’on se voit vers quelle heure ?
Simon – 14h ?
Moi – OK, tu viens me chercher ?
Simon – D’accord, A demain !
Moi – Kiss

On verra bien ce que Simon me dira !

 

Lundi 5 Mars

 C’est la reprise des cours.. C’est déprimant, abaissant, abattant, accablant, affaissant, assommant, brisant, cafardant, décourageant, démoralisant, enfonçant, nul, chiant et surtout triste !
Mais bon voyons le bon côté des choses je vais revoir ma petite Aurore ! Et Mattéo et Clément.
D’ailleurs en parlant de Clément, je suppose que vous vous demandez si mes sentiments se sont clarifiés… Et bien pour tout vous dire non.
7h50, je pars de chez moi pour aller chercher Au’.
8h, je sonnes chez elle.
Dring, dring… Personne ! Je décide de sonner une deuxième fois. Dring dring, toujours personne. Bizarre bizarre. Je vais l’appeler. Tut tut tut, personne ne réponds. Bon, bas je vais appeler Mattéo ! Tut tut tut. Ah il répond !
Mattéo – Allo?
Moi – C’est Ashley.
Mattéo – Ah salut.
Moi – Tu ne saurais pas où est Aurore ?
Mattéo – Si elle est chez moi.
Moi – Elle ne pouvait pas me le dire, je suis devant chez elle là ! Merci, maintenant je vais être en retard pour mon cours de français !
Mattéo – Désoler !
Je raccrocha.
8h31, super je suis trop trop en retard !
Je frappa à la porte, toc toc toc.
Mme Izzo – Entrez !
Moi – Je suis désoler madame mais… (elle ne me laissa pas le temps de finir)
Mme Izzo – Vous avez un quart d’heure de retard Mlle Beaugré ! Vous aurez une heure de colle ! Chez le principal, TOUS DE SUITE !
Chez le principal.
Je frappa à la porte, toc toc toc.
Le principal, M Fourèze – Entrez !
Moi – Bonjours monsieur.
M Fourèze – Encore vous ? Vous avez encore été insolente Mademoiselle Beaugré ?
Moi – Non, je suis arriver en retard.
M Fourèze – Ah, et je supposes que en ce moment même vous deviez avoir français avec Mme Izzo.
Moi – Exact !
M Fourèze – Bon, je vais être indulgent, à la place de l’heure de colle vous devrez aidez pendant une semaine après les cours le comité du bal, car le Vendredi 16 Mars, le lycée organise un bal de printemps.
Moi – Je préfère une heure de colle !
M Fourèze – Quoi ? Je crois que j’ai mal entendu ?!
Moi – Désoler monsieur.
M Fourèze – Et si nous y êtes pas, je le serais !
Moi – D’accord monsieur.
J’avais complètement oublier le bal ! Normalement je devais y aller avec Simon mais bon on a cassé entre temps ! Aurore va surement y allé avec Mattéo… Et Clément je penses qu’il n’y ira pas. Moi non plus d’ailleurs. Au et au faite je n’es pas vu Simon samedi car il était malade ! Kiss
Jeudi 8 Mars
16h, en train d’aider le comité du bal…
Moi – Bonjours tout le monde !
Tout le monde – Bonjours Ashley.
Youpii, je vais encore devoir peindre des étoiles ! Je ne vous ai pas dis mais le thème du bal est « La nuit étoilé ». Ils auraient pu trouver mieux comme thème…
Moi (en l’adressant au responsable du comité) – Je dois faire quoi aujourd’hui?
Le responsable du comité – Aujourd’hui tu vas travailler avec Benjamin (en le montrant du doigt) sur les guirlandes.
Moi – OK.
Je suis aller chercher les guirlandes. Benjamin me suivis. Il a des cheveux brun en bataille avec des taches de rousseur. Ces yeux sont d’un vert très clair. Il est habiller d’un jean décontracter noir, d’un t-shirt à motif et d’une veste en cuir. Le genre de mauvais garçon, séduisant.
 Moi – Reste pas planter là ! Aide moi.
Benjamin – Non !
Moi – Et je peux savoir pourquoi tu ne veux pas m’aider ?
Benjamin – C’est un travail pour les filles ça !
Moi – Oh non, tu vas voir si c’est un travail pour les filles !
Benjamin – Bon, je vais dormir salut. Préviens moi quand tu as finis.
Moi – Tu restes ici !
Il s’en alla. Grrr, je le déteste c’est décider !
Part Théa.
( 13 mars, 2012 )

Mensonges & Cachoteries, Partie 2.

Vendredi 24 Février
10h, conversation au téléphone avec Simon :
Simon – Je suis désoler, j’ai vu ton texto 1 heure après.
Moi – OK.
Simon – Qu’es que je peux faire pour être pardonner?
Moi – Fais travailler ton imagination…
Simon – D’accord. On se rejoint au parc à 14h.
Moi – Kiss

 

Je vais le faire un peu patienter ! Ah ah.
14h17, bon allez il a assez attendu.
Moi – Hello!
Simon – Tu es en retard miss.
Moi – Je sais.
Simon – Ah ah, tu as voulu te venger ?
Moi – Exactement. Bon alors on fait quoi cette après-midi?
Simon – Tu verras bien quand nous y serons !
C’était super, Simon m’a emmener dans un cinémas en plein air extraordinaire et après nous sommes allez prendre un verre dans un Coffee shop ! Rassurez vous il ne sait rien passez…
23h, conversation au téléphone avec Aurore.
Moi – Oui?
Au’ – Je te dérange?
Moi – Bas je dormais, mais pas grave. Bon, qu’es qu’il y a ?
Au’ – Mattéo m’a…
Moi (en lui coupant la parole) – Oui, je sais. Il est venu me parler!
Au’ – Ah ouai? Quand ça?
Moi – Hier soir.
Au’ – Ah OK! Bon, je crois que je vais reffuser.
Moi – Ah non. Tu vas accepter! Sérieux il est à fond sur toi, toutes les filles du bahut voudrais être à ta place. Et puis on sait très bien, que tu n’es pas indifférente à son charme…
Au’ – N’importe quoi !
Moi – Appelle tous de suite Mattéo pour accepter !
Au’ – Non.
Moi – Allez, fais pas la dégonfler!
Au’ – Bon d’accord, je l’appellerais demain vu que là il est tard je te signal. Tu as fais quoi cette après-midi ?
Moi – Ok! J’ai vu Simon.
AU’ – Tu rigoles j’espère ?
Moi – Non. Il voulait se faire pardonner de n’être pas venu l’autre fois…
Au’ – Avec lui, c’est toujours pareille. Il doit tout le temps se faire pardonner!
Moi – Mais non, tu exagère.
Au’ – Non, je n’exagère pas et tu le sais très bien! Vous avez fais quoi sinon ?
Moi – On est allez au ciné en plein air et après on est allez boire un verre.
Au’ – Il a mis le paquet !

Moi – Ouai, bon je te laisse. Oh et demain tu viens dormir a la maison ? Je viens te chercher à 19h chez toi. Kiss

 

Samedi 25 Février
11h02, texto d’Aurore.
Au’ – Je viens d’appeler Mattéo.
Moi – Super. Il vient te chercher à quelle heure ?
Au’ – 13h.
Moi – OK. Il t’a dit ce que vous alliez faire ?
Au’ – Non !
Moi – Tu vas voir ça va être génial.
Au’ – Mouai.
Moi – Tu viens toujours dormir chez moi ce soir ?
Au’ – Normalement oui.
Moi – Cool, jtm kiss.
11h20, texto de Mattéo.
Moi – Tu as intérêt de prendre bien soin d’elle cette après-midi !
Mattéo – Tkt
Moi – Par contre, je vient la chercher chez elle à 19h, donc faîte attention à l’heure. Kiss
Mattéo – No problem, A+
17h, je m’ennuie ! Bon, je vais prendre l’air dans le parc.
17h01, en écoutant de la musique dans mes écouteurs (Skip the use – Ghost) j’aperçois Clément avec Andréa !! Qu’es qu’il fait avec elle ?!
17h03, merde ils m’ont repérer… Andréa vient vers moi quand Clément lui passe devant et vient m’embrasser sur la bouche. Je reste bouche bée.
Clément – Tu vois Andréa, je sors avec Ashley que tu le veille ou non. Je l’aime point final ! Et tu n’as pas intérêt de te venger sur elle.
Andréa – Je te crois pas, tu as vu comme elle est moche ?!
Moi – Oh, je te permet pas !
Andréa – Tais-toi !
Clément – Tu lui parles autrement Andréa. Je sais pas comment j’ai pu sortir avec toi. Toute cette méchanceté que tu dégage. Tu rends même pas compte que tout le monde à peur de toi, tout le monde te déteste.
Andréa – Au moins, moi je suis populaire. Pas comme l’autre là ! (elle me désigna du doigt.)
Moi – Il y a que sa qui compte pour toi, la popularité ?
Andréa – Je t’avais pas dit de te taire ?
Clément – Je suis d’accord avec Ashley. Quand tu seras à l’université tu ne seras plus célèbre, tu seras personne, tu n’auras pas d’ami(e)s sur qui compté.
Andréa resta muette. Elle partit furieuse !
Clément – Merci d’avoir joué le jeu.
Moi – De rien ! Mais pourquoi vous étiez ensemble tout à l’heure ?
Clément – Elle avait demandé à me voir…
Moi – OK.
Clément – Bon, tu sais la proposition que je t’avais faite, tu acceptes ou pas ?
Moi – Mais ta copine le sais que tu m’as proposer d’être ta fausse copine ?
Clément – Bon, l’a vérité c’est que il n’y a jamais eu de copine mystérieuse.
Moi – QUOI ?!
Clément – Et oui, j’ai dit sa à Andréa pour pas qu’elle croit qu’il y avait encore une chance qu’on ressorte ensemble, mais apparemment ça à aggraver la situation…
Moi – Oui, je confirme. Mais si il y a personne d’autre, pourquoi tu veux que je sois ta fausse copine ?
Clément – Pour qu’Andréa croit que j’en ai une.
Moi – Ce serait tellement plus simple de lui dire la vérité, et puis comme sa, elle ne m’en ferrait pas voir de toutes les couleurs !!
Clément – Oui, c’est sur mais après elle va me tourner autour, elle ne me lâchera plus.
Moi – Bon j’accepte, mais juste pour quelque temps, genre quelques semaines. Pas plus !
Clément – Merci mille fois.
Moi (en lui souriant) – De rien.
Il me souri à son tour.
Clément – Tu fais quelque chose du coup maintenant ?
Moi – Non, j’étais juste sortis pour prendre l’air, vu que je m’ennuyait chez moi.
Clément – Si tu veux on peut rester ensemble vu que moi non plus je fais rien !
Moi – D’accord, mais à 19h il faut que j’aille chercher Aurore chez elle.
Clément – Pourquoi ?
Moi – Elle vient dormir chez moi.
Clément – OK. Bon, alors tu veux faire quoi ?
Moi – Ciné ?
Clément – Ouep.
17h54, nous sommes arrivés au cinémas.
Clément – Intouchable ?
Moi – Déjà vu. Pas toi ?
Clément – Sisi, je proposais !
Moi – Recherche bad boys désespérément ?
Clément – Si sa peut te faire plaisir.
Moi – Si sa te plais pas on peut voir autre chose ! Tu préfères voir un film d’action ou d’horreur ?
Clément – Horreur.
Moi – Le problème c’est qu’il n’y a rien à l’affiche là.
Clément – Sinon, j’ai quelque chose à te proposer. J’ai plein de film d’horreur chez moi… On peut aller en voir un si tu veux.
Moi – D’accord, mais je te préviens je vais beaucoup crier…
Clément (en riant) – Ah ah ah, si tu auras trop peur tu pourras t’agripper à moi.
Moi (en riant) – C’est trop gentil, tu es mon héros… Ah ah ah ah ah
Clément (en riant) – Ah ah ah ah. Bon, on y va ?
Moi – Let’s go !
Sur le chemin je reçut un appel d’Aurore :
Moi – Allo ?
Au’ – Hello, miss.
Moi – Qu’es qu’y ce passe ?
Au’ – Euuh, ça te dérange si je viens dormir chez toi demain ?
(Clément me faisait des grimaces pour me faire rire.)
Moi – Ah ah ah ah ah ah…
Au’ – Tu es avec qui ?
Moi – Avec Clément…
Au’ – Je vois que tu écoutes mes conseilles poulette !
Moi – Oui oui, bref moi aussi sa m’arrange car je vais voir un film d’horreur chez lui.
Au’ – Ah ouai ? Carrément ? Ne faîte pas trop de cochonnerie.
Moi – Ah ah ah ah, t’es bête. Bon et toi je présume que sa ce passe bien avec Mattéo ?
Au’ – Oui, c’est même super. Je te raconterais tout demain. Love
Moi – Je viendrais te chercher à 18h. Kiss
Au’ – OK.
Clément – C’était qui ?
Moi – Aurore !
Clément – Elle te voulait quoi ?
Moi – Elle m’a dit quelle préférait venir dormir chez moi demain.
Clément – Cool.
18h16, nous sommes enfin arrivés chez Clément.
Clément – Bon alors, choisis celui que tu veux regarder.
Moi – Quel gentleman !
Clément (il sourit).
Moi – Esther ?
Clément – D’accord. Prêtes ?
Moi – Oui, monsieur !
18h49, je m’agrippa à Clément tellement que j’avais peur ! Il ria. On se regarda les yeux dans les yeux quand le film nous fit sursauter tout les deux…
Moi (je cria) – Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh… (je ferma les yeux.)
Clément (il me chuchota dans oreille) – C’est qu’un film miss.
Moi (je lui répondit d’une toute petite voie) – Je sais…
Dimanche 26 Février

11h43, je me réveilla en sursaut à cause de mon portable. Ma mère m’appela ! Mince.
Maman – Tu es où Ashley? Je me suis inquiéter toute la nuit. Pourquoi tu m’as pas dit que tu ne dormais pas à la maison?
Moi – Maman calme toi, ce n’était pas prévu. Au début je devais juste voir un film d’horreur avec un ami mais on s’est endormis. Désoler mamounette
Maman – Ouai ouai, tu rentres à quelle heure?
Moi – Bas, je penses pas que je reviendrais avant 18h vu que Aurore vient dormir ce soir à la maison. Tu t’en rappelle ?Maman – Oui je m’en souviens ma chérie. Bisous11h59, Clément dormait toujours… Je le réveilla.
Moi – Réveille toi Clément!
Clément – Nooooon !
Moi (en chatouillant Clément) – Allez réveille toi.
Clément me prit par les hanches et me jeta sur son lit à côté de lui. Je le regardais dans les yeux quand il me replaça une mèche de cheveux derrière mon oreille.
Moi – Désoler de mettre endormis !
Clément (en s’étirant) – Pas grave miss. Tu sais que tu es trop miiiignonne quand tu dors !
Moi (en riant) – Ah ah ah ah.
Clément – C’était qui tout à l’heure qui ta appeler ?
Moi – Ma maman.
Clément – Ah merde. Tu l’avais pas prévenu ?
Moi – Ben non ! C’était pas vraiment prévu…
Clément – C’est sur. Elle t’a pas trop engueuler?
Moi – Non, ça va ! T’inquiète.
Clément – D’accord, tu dois rentrer tous de suite ou tu veux bien que je t’invites au resto ?
Moi – RESTO !
Clément (en souriant) – Tu veux choisir le resto ?
Moi – Non comme tu veux, je te suit.
Clément – Tu veux manger italien ?
Moi – Oui, ça me va !
Clément (en riant) – Ah ah ah ah.
Moi (en souriant) – Tant que je mange !C’était super bon, j’ai mangé des lasagnes et en désert une glace à la vanille qu’on a partagé. Nous avons parlé de tout et de rien, d’Andréa, de comment il c’était rencontrer, de toute ses conquêtes, de Simon, de Mattéo et d’Aurore.17h29, je dois aller chercher Aurore.
Moi – Bon, je te laisse je vais chercher Aurore !
Clément – Tu veux que je viennes avec toi ?
Moi – C’est comme tu veux.
Clément – Allons-y !

17h38, nous sommes arrivés chez Aurore.
Clément – Bon je vous laisse les filles. Au revoir Ashley et ne fais pas trop de cauchemar ! Ah ah ah
Moi – Oui oui, Kiss.
Aurore – A+

17h53, sur le chemin du retour.

Moi – Alors raconte moi tous ! C’était comment avec Mattéo ?
Aurore – C’était extraordinaire ! On est aller au cinémas et au restaurant. Et devine dans quel restaurant ?!
Moi – Chez Gino !
Aurore – Ah ah ah, EXACT !
Moi – Tu as pris ton plat préférer, je supposes ?
Aurore – Évidemment !
Moi – Et vous êtes aller voir quoi au cinémas ?
Aurore – Intouchable.
Moi – Tu ne l’avais pas encore vu ?
Aurore – Ben non… En tous cas, j’ai adorer.
Moi – Tant mieux.
Aurore – Et toi avec Clément ?
Moi – Hier on est aller chez lui regarder Esther… Je n’arrêtais pas de crier… Et puis je me suis endormis chez lui. Ce n’était pas prévu mais bon… Et puis ce midi on est aller manger dans un restaurant italien. C’était super bon. Il est vraiment gentil !
Aurore – Mais comment vous vous êtes rencontrer, au parc ?
Moi – Bas moi je suis sortis prendre l’air au parc et lui il était avec Andréa, car elle lui avait envoyer un texto en lui demandant si il pouvait se voir et il a accepté. Andréa lui parlait encore de la fille mystérieuse… Et ils m’ont vu et Andréa ne le croyait toujours pas donc il m’a embrasser sur la bouche et elle est partis furieuse !
Aurore – Il embrasse bien ? J’aurais trop voulu être là pour voir la tête d’Andréa.
Moi (en rougissant) – Pas trop mal…
Aurore (en riant) – Ah ah ah !

18h06, nous sommes enfin arrivé chez moi.

Lundi 27 Février9h34, nous avons passer une nuit de folie avec Aurore, Clément et Mattéo. Je crois qu’on avait un peu trop bu !
Petite explication :
(retour au Dimanche 26 Février), 21h.
Aurore – Bon tu es prêtes ? On va arriver en retard si sa continue !
Moi – Mais non, t’inquiète pas.
Aurore – Ça va être trop bien ! La première fête de l’année 2012 ! WAOUUUUUH
Moi – Tu penses qu’il y aura Clément ?
Aurore – Bas c’est fort probable car je crois qu’il connaît bien Lucie.
Lucie fêtais son anniversaire. Elle faisait une fête et nous y étions invitées ! Youpiiii
Moi – Mouai. Mattéo ta dit si il venait ?
Aurore (en rougissant) – Oui, il vient.
Moi – Donc c’est la raison de ta splendeur !
Aurore – Ta cas dire que d’habitude je suis un boudin…
Moi – Mais non, l’amour te réussi bien poulette !
Aurore – Gnééé ! Bon on y va ?!
Moi – Let’s go baby !!!!
Et c’était partis pour une nuit de folie ! LA soirée de l’année.21h15, la maison de Lucie est en pierre, elle est géante ! Il y a même une piscine. Nous venons d’arriver, Mattéo est déjà là. Aurore parle avec lui. Alors que moi je cherche des yeux Clément. Personne. Je décide d’aller dans le jardin pour prendre l’air. Des jeunes sautent dans la piscine de tout les côtés tandis que d’autre boivent tranquillement un verre en parlant. Tiens et si j’allais me chercher un verre moi aussi ? Glup glup. Je crois que c’était de la vodka. Je  regarde encore une fois toute la pièce pour voir si il n’est toujours pas arriver. Rien. Et si il ne venait pas ? Ce n’est pas grave et puis de toute façon c’est qu’un ami. Hein Ashley ! C’est qu’un ami. Je décide de prendre un autre verre et je regarde du coin de l’œil Aurore, elle est en train d’embrasser Mattéo, au moins elle s’amuse elle !
Quelqu’un me tape l’épaule… C’est Clément !
Clément – Tu t’ennuies miss ?
Moi (ironiquement) – Non ! Je m’amuse comme une petite folle. Sa se voit non?!
Clément – Je t’ai rien fais, ne sois pas agressive !
Moi – Pardon…
Clément – Passons. Tu veux qu’on aille parler dehors ? Il fait trop chaud là.
Moi – Si tu veux. Avant je vais allez chercher ma veste.
Clément – Attends je vais te la chercher !
Pendant que Clément était partis chercher ma veste Andréa est venu me voir…
Moi – Qu’es que tu me veux toi encore ?
Andréa – Tais-toi et laisse moi parler. Bon alors tu vas casser avec Clément sinon tu n’imagines même pas à quel point je vais te faire vivre un enfer au lycée !
Moi – Je m’en fiche, laisse tombé, je ne le quitterais pas ! De toute façon même si je cassais avec lui, ce que je ne ferais pas, il ne se remettra pas avec toi !
Andréa – Qu’es que tu en sais ?
Moi – Il ne t’aime plus ! Ouvre les yeux, c’est finit entre vous, oublie le une bonne fois pour toute.
Andréa – Tu ne sais pas de quoi tu parles, lui et moi c’est pour la vie !
Moi – Mais oui c’est sa. Bon je n’ai pas le temps pour tes gaminerie, salut !
Je ne lui laissa pas le temps de répondre.
Clément – Ah te voilà !
Moi – Ouep, bon on y va ?
Clément – C’est partis.
Nous sommes dehors.
Moi – Tu as des vu sur une fille en ce moment ?
Clément (en me faisant un clin d’œil) – Non, et toi ?
Moi – Non.
Clément – Ah bon ? Pourtant tout les mecs doivent être à tes pieds non?
Moi – Sauf un apparemment…
Clément – Qui sa ?
Moi (je tourna la tête) – Non rien.
Il me prena les hanches et m’embrassa.
Clément – J’espère que c’était moi le mec qui n’était pas à tes pieds…
Moi (en rigolant) – Non c’était mon chat !
Clément (en riant) – Tu as toujours le mot pour rire toi.
Et on se re embrassa.
Puis après ça nous sommes allés danser jusqu’à 05h30.05h30, il est peut-être le temps de rentrer !
Moi – Bon on rentre Aurore ?
Aurore – D’accord.
Mattéo & Clément – On vous raccompagnent ?
Moi & Aurore – OK.
Nous sommes bien sur rentrer en bus.
05h52, je suis trop fatigué !
Moi – Les mecs, si vous voulez vous pouvez dormir chez moi ?
Mattéo – Ok pour moi.
Aurore – Et toi Clément ?
Clément – Je suis pour !
Nous sommes montés et nous avons dormis.Bonne nuit les chouchous ! Et rassurez vous Mattéo et Clément on prévenu leurs parents ! (pas comme moi…)(Retour à Lundi 27 Février), 9h34. Tous le monde dort encore ! Aïe ma tête, j’ai un affreux mal de crâne… Je vais les laisser dormir et moi je vais aller chercher les aspirines car je penses que je ne suis pas la seule à en avoir besoin… Heureusement que mes parents sont au travail, car si ils me voyaient comme sa, je passerais un mauvais quart d’heure !
10h11, bon il faut peut-être les réveiller maintenant ! Allez hop.
Moi (en criant) – ALLEZ ON SE LÈVE !!
Clément (en se tenant la tête) – Ma tête…
Aurore – Aspirine please !
Mattéo – Aïe aïe.
Moi (en leurs tendant des aspirines à chacun) – Si vous voulez les boire avec de l’eau, il faut descendre dans la cuisine.
Aurore – Mais tes parents ne sont pas chez toi ?!
Moi – Ils travaillent heureusement, vu nos têtes j’aurais passez un mauvais quart d’heure !
Aurore – OK.
Mattéo – Arrêtez de parler les filles !
Moi (en riant) – Ah ah ah.
Mattéo – C’est pas drôle.
Clément – Quelqu’un se rappelle d’hier soir ?
Aurore – Vite fais, juste quelque petit souvenir… (et elle se tourna vers Mattéo pour lui faire un sourire)
Moi – Non ! (je m’en rappelle très bien, mais je ne veux pas le dire à Clément… À cause de ce qui c’est passer. Je ne sais pas quoi en penser, et puis après tout on était bourré donc sa ne voulait rien dire !)
Clément se leva, me prena le bras et m’emmena en bas.
Moi – Tu me fais mal, lâche moi !
Clément – Désoler. Tu te souviens vraiment pas de ce qu’il sait passer hier ?
Moi – Ben non, pourquoi ?
Clément – Parce qu’on sait embrasser !
Moi – Sa ne voulait rien dire on avait trop bu tout les deux.
Clément – Tu le penses vraiment ?
Moi – Oui.
Et je remonta à l’étage.

Clément, Mattéo & Aurore sont partis vers 12h30.
Le reste de la journée, je n’ai rien fais a part penser à Clément !

Jeudi 1 Mars
Depuis lundi je n’ai pas eu de nouvelle d’Aurore ni de Mattéo ! Coïncidence ?
Clément n’a pas arrêter de m’envoyer des textos. Bien sur je n’y ai pas répondu.
Clément – Ashley, il faut que je te parle !
Je pourrais peut-être lui répondre…
Moi – Viens au parc cette après-midi à 15h.
Clément – Merci Ahsley.14h58.
Moi – Maman je sors !
Maman – OK, ne rentre pas trop tard ma louloute.
Moi – T’inquiète !15h01, je suis assise sur un banc. Il n’est toujours pas là.
15h04, il arrive.
Clément – Salut miss.
Moi – Salut ! Bon alors, qu’es ce que tu voulais me dire ?
Clément – Tu sais dimanche à la soirée, on s’est embrasser…
Moi – Oui et ?
Clément – Je le regrette parce que je veux pas qu’on gâche notre amitié pour ça.
Moi – Moi non plus…
Clément – Cool. Donc il n’y a pas de malaise entre nous ?
Moi – Non non !
Clément – On se fait un ciné ?
Moi – OK, mais pas de film d’horreur !
Clément (en riant) – Ah ah ah, d’accord. Tu choisis le film si tu veux.
Je ne sais pas si je veux rester que ami avec Clément mais en tous cas se qui est sur c’est que je ne veux pas le perdre. On verra bien…
Par Théa.
( 27 janvier, 2012 )

Petite présentation

          Bonjour, ce blog a été créer suite à la création d’une rédaction exceptionnelle d’une élève de notre classe. Sur ce blog, nous partagerons nos textes que vous pourrez lire, apprécier et critiquer (critique  positive ou négative). Je  souhaite une bonne lecture à  tous nos visiteurs.
|